Economie d’énergie : comment économiser l’énergie à la maison

Comment économiser l'énergie

Les équipements

Le logement

Vivre confortablement en été

La climatisation

La climatisation est le premier poste de dépense en électricité en été. Dans la mesure du possible, il est conseillé d'utiliser des ventilateurs, qui consomment moins d'énergie et qui, même s'ils ne refroidissent pas l'air, permettent de mieux supporter la chaleur.

Comment optimiser la climatisation ?

  • éviter de la régler sur une température trop froide. Une trop grande différence entre la température intérieure et extérieure peut comporter des risques pour la santé, alors qu'une différence de 5° C avec la chaleur extérieure suffit le plus souvent au confort des occupants et réduira en même temps la consommation électrique.
  • choisir un appareil performant  (avec une étiquette énergie de classe A). En effet, ne serait-ce que pour 3 mois, les climatiseurs, énergivores, augmentent votre consommation d'électricité de 2.000 kWh pour une petite surface (45 m2) et votre facture de 20 à 25%. De plus, de nombreux climatiseurs rejettent des gaz à effet de serre, en cause dans le réchauffement climatique.

 L'éclairage

Il est conseillé de privilégier, autant que possible, l'éclairage naturel.
 En cas d'éclairage électrique, choisir des ampoules basse consommation qui :

  • dégagent moins de chaleur,
  • consomment quatre à cinq fois moins d'électricité,
  • ont une durée de vie de 6 à 10 ans.

 Les appareils électriques

Les appareils électriques contribuent à surchauffer les pièces en été.
 Les ordinateurs, imprimantes, téléviseurs dégagent de la chaleur lors de leur utilisation, mais aussi lorsqu'ils sont en position veille.
 Une raison supplémentaire de préférer les appareils à basse consommation et de les débrancher après leur utilisation 

 Les ouvrants

Afin de limiter la chaleur dans votre logement, il est recommandé de :

  • fermer les volets ou baisser les stores pendant la journée,
  • fermer les fenêtres lorsque la température extérieure est supérieure à la température intérieure.

A l’inverse, la nuit, quand les températures sont au plus bas, ouvrir les fenêtres, afin de créer des courants d’air.

 Bon à savoir

Dépenser moins d'énergie l'hiver

  • Je veille à dégager les grilles d’aération  pour diminuer l’humidité de mon logement. Plus il est humide, plus il consomme de chauffage.
  • Je pense à laisser les portes  ouvertes chez moi , de cette façon l’air circule naturellement des pièces sèches (salon, chambre) vers les pièces humides (cuisine, salle de bain).
  • Si je ne dispose pas d’un système de ventilation efficace , je coupe le chauffage et aère ma maison 10 minutes par jour : cela est suffisant pour renouveler l’air de chaque pièce !
  • Je ferme les volets la nuit  pour stopper les vents froids et ainsi réduire au maximum les déperditions énergétiques par mes fenêtres.
  • Je vérifie l’état de mes portes et fenêtres  et ajoute des joints d’étanchéité si cela est nécessaire afin d’éviter toute perte de chaleur !
  • J’aère 10 minutes  par jour mon logement. L'air de mon intérieur sera renouvelé et la concentration de polluants dans mon logement diminuée. Je veille toutefois à éteindre mes appareils de chauffage lorsque mes fenêtres sont ouvertes.

Le chauffage

J'optimise mon chauffage

Quelques astuces pour chauffer malin en hiver et limiter ma facture d’énergie :

  • Je désencombre l’espace autour de mon chauffage  afin d’optimiser la diffusion de la chaleur.
  • Je réduis mon thermostat d’1°C pour économiser de 5 à 10 % (en fonction de l’isolation de mon logement) sur ma facture de chauffage.  19°C est la température idéale dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine).
  • J’installe un thermostat d’ambiance programmable  qui régule automatiquement la température de la pièce en fonction de mes besoins.
  • J’agis sur mon thermostat centralisé  plutôt que sur chaque émetteur, afin de mieux réguler la température de mon intérieur.
  • En cas d'absence, je baisse de quelques degrés  et je ferme les volets . Si je m'absente longtemps, je mets mon chauffage en hors gel.
  • Je purge mon radiateur et je fais vérifier ma chaudière chaque année.

Je limite les déperditions de chaleur

Pour bien conserver la chaleur dans mon logement :

  • Je  ferme mes volets et rideaux la nuit.
  • Je pars à la chasse aux courants d’air et j’installe des bas de porte  entre les pièces froides et les pièces chauffées (garage, cave, remise, etc…).
  • Je fais attention à l’utilisation de la hotte  : en fonctionnement, elle évacue une grande partie de l’air chaud.
  • J’isole les tuyaux de mon chauffage qui traverse des pièces froides (garage, buanderie, …).
  • J’isole ma maison (fenêtres, combles, parois,…).

L'eau chaude sanitaire

Une installation performante

En utilisant un robinet mitigeur ou thermostatique, j’économise 10% de débit d’eau par rapport à deux robinets classiques. Cela me permet d’ouvrir et fermer l’eau sans devoir régler à chaque fois la température. Ainsi, je ne tâtonne plus pour obtenir la température idéale et j’évite le gaspillage !

Une eau froide utile

Je récupère l’eau que je fais couler en attendant qu’elle soit chaude pour arroser mes plantes ou pour la mettre dans la bouilloire pour mon thé !

Une bonne isolation

J’isole mes canalisations si elles passent par des espaces non chauffés, surtout à l’approche de l’hiver, pour éviter les déperditions de chaleur.

Un chauffe-eau bien réglé

Je règle la température de mon chauffe-eau sur 50 à 60°C, c’est largement suffisant plutôt qu’une température de 80°C. Je consommerai ainsi moins d'énergie pour avoir l’eau chaude tout en limitant le développement de calcaire.

La douche ou le bain

1 seul bain consomme autant que 3 douches,  si je prends soin de fermer le robinet pendant que je me savonne. Alors je privilégie la douche qui est plus économe !

L'éclairage

  • Je limite l’utilisation des lampes halogènes , très gourmandes en électricité.
  • Quand je change une ampoule , je la remplace par une ampoule à économie d'énergie : elle consomme 3 à 5 fois moins d’énergie et dure 6 à 8 fois plus longtemps qu’une lampe à incandescence pour une même qualité d’éclairage.
  • Lorsque je quitte une pièce , j’éteins la lumière. 3 ampoules de 75 W qui restent allumées une soirée consomment autant qu’une lessive à 60°C.
  • Dans la journée , je profite de la lumière naturelle.

J'optimise mon éclairage

J'adapte la puissance de mon éclairage à chaque usage. Toutes les activités ne nécessitent pas la même intensité lumineuse :

  • une lampe basse consommation de 20W convient pour lire ou travailler ,
  • une de 5W suffit pour regarder la télévision ou être devant un ordinateur.

Je nettoie régulièrement les ampoules, les abat-jours et les luminaires pour maximiser leur efficacité. À puissance égale, un appareil poussiéreux peut produire un flux lumineux inférieur de 40 % à celui d'un appareil propre.

La télévision et le multimédia

Éteindre ou débrancher les appareils sur secteur

J’éteins et je débranche tous les appareils électriques dont je n’ai pas besoin, car même en mode veille, ils consomment de l’électricité. Sur une année, les téléviseurs peuvent consommer davantage en mode veille (20heures par jour) que pendant leur temps de fonctionnement réel (4heures par jour). 

L'électroménager

Avant d’acheter un nouvel appareil électroménager, je vérifie ses performances grâce à son étiquette énergie. De A+++ pour le plus économe à G pour le plus gourmand en énergie, elle est là pour m’indiquer le produit le plus respectueux de l’environnement. À volume équivalent, un appareil de classe A+++ consomme de 30 à 60% moins d’énergie qu’un appareil de classe A.

Bien utiliser le lave/sèche-linge et le lave-vaisselle

  • Je remplis toujours la machine avant de la faire tourner , ou alors j’utilise la fonction demi-charge ! Cela permet d'économiser non seulement de l'eau, mais aussi 25% d'électricité en moyenne.
  • J’évite de laver le linge à 90°C. Je dépense trois fois moins d’énergie en lavant mon linge à 30°C.
  • Je fais fonctionner mes appareils électroménagers  pendant les « heures creuses  » si j’en dispose.
  • J'évite le prélavage , cela représente 15% d'énergie économisée.

A découvrir également :

  • bien choisir son électroménager
  • bien utiliser son électroménager

La cuisson

  • J’adapte la casserole  à la taille de ma plaque  pour éviter les déperditions de chaleur.
  • Je couvre ma casserole pour faire bouillir de l’eau  : je consomme 4 fois moins d’énergie.
  • Pour faire bouillir de l'eau , je peux aussi utiliser une bouilloire électrique, plus économique. Je prends juste la quantité d'eau nécessaire et je mets toujours de l'eau froide dans la bouilloire.
  • J’anticipe la fin de la cuisson  pour bénéficier de la chaleur résiduelle.
  • Pour réchauffer mes plats , je préfère le micro-ondes au four traditionnel : il consomme 5 fois moins d'énergie !
  • Si j’ouvre la porte de mon four pendant qu’il fonctionne , il y a une perte de chaleur et d’énergie importante. J’utilise plutôt la vitre ou la porte intermédiaire  pour vérifier la cuisson de mes préparations !
  • Je ne laisse pas préchauffer mon four plus que nécessaire  : j'enfourne dès que la lampe témoin s'éteint.
  • Je ne me sers pas de mon four pour décongeler les aliments , mais je les sors tout simplement à l'avance. 

Le réfrigérateur

  • J’installe mon réfrigérateur loin d’une source de chaleur  et à au moins 5 cm du mur  contre lequel il est posé.
  • Je vérifie l'étanchéité des joints de mon réfrigérateur grâce au test de la feuille de papier.
  • Je dégivre mon réfrigérateur/congélateur  tous les 6 mois ou dès que le givre atteint 5 mm (30% de consommation en plus) et je nettoie le condensateur tous les ans, car une grille arrière pleine de poussière double la consommation en énergie.
  • J’attends que les aliments refroidissent avant de les mettre au réfrigérateur/congélateur.
  • Je ne laisse pas la porte ouverte trop longtemps en prenant ou en rangeant les aliments.
Votre Espass personnel d'ÉS

Votre Espass personnel

Gérez vos contrats
Payez vos factures
Déménagez en ligne

Créez
Tarif Bleu

Tarif Bleu

La sécurité d’un tarif fixé par l’Etat

Découvrez
Facture électronique

Facture électronique

Plus de papier à trier
Des factures conservées 5 ans
Un geste pour l’environnement

Souscrivez